Le Son d’Enfants: la 2e année se termine…

| 01/06/2017 | 0 Commentaires

 

 

Encore une toute belle année pour le projet LE SON D’ENFANTS. 9 écoles, 14 émissions, 6 radios, 4 pays et près de 400 enfants qui s’engagent, ici et là-bas, pour un monde meilleur. 


LE SON D’ENFANTS, c’est l’émission radio des enfants qui s’engagent. Un sujet citoyen choisi en commun par une classe belge et une classe « SUD ». Des correspondances sonores entre les 2 pays grâce à un micro-enregistreur et l’envoi de questions-réponses par internet. Et au final, une émission radio réalisée en direct par les enfants dans leur pays respectif et pendant laquelle ils s’engagent à accomplir un acte citoyen en lien avec leur thème d’émission.

Les premiers à se lancer dans l’aventure cette année étaient les élèves de 6e primaire de La Petite Ecole de Gentinnes. Avec une classe du Collège de l’Espoir au Bénin, ils ont parlé des Droits des Femmes et des Stéréotypes liés en genre. Le geste citoyen de Gentinnes s’est matérialisé en une superbe campagne d’affichages sur la promotion de métiers. Ils y affirment haut et fort que n’importe quel métier peut être exercé par un homme ou une femme.

 

L’école de « La Sainte Famille » à Watermael Boitsfort a choisi de parler avec le Bénin du thème de La Pauvreté. Au début du projet, il s ont eu la chance de recevoir en classe Sylvestre Dossa, le coordinateur Le Son D’Enfants au Bénin.
Les enfants bruxellois ont rencontré l’équipe du CPAS de leur commune et ont appris que, même dans une commune dite « aisée », beaucoup de familles peinaient à boucler les fins de mois et devaient recourir aux cellules « énergie » ou « médiation » du CPAS de Watermael. 

Au Bénin, les élèves du Collège de l’Espoir ont tourné le portrait vidéo de Arnaud, un jeune écolier orphelin qui manque souvent l’école pour accomplir des petits boulots et gagner ainsi le stricte nécessaire pour vivre.

 

 

Cette année, nous avons aussi travaillé avec 2 écoles à Molenbeek. Tout d’abord l’école « Aux Sources du Gai Savoir » avec une classe super dynamique. Virgile Dosseh, leur professeur d’EPC (Education à la Philosophie et à la Citoynneté) les a accompagnés dans ce projet pour parler de « L’Education à la Paix et à la non-violence ». Mr Dosseh est d’origine togolaise et cela tombe bien puisque leur classe jumelle se situe justement… au Togo! 

Les élèves belges et togolais ont échangé des questions et des réponses toute l’année pour approfondir ce thème. « Et chez vous, quand vous faites un bêtise à la maison, est-ce que vos parents vous frappent? ». « Comment arrivez-vous à résoudre les conflits entre élèves à l’école? »…

En fin de projet, les élèves de Molenbeek et de Lomé ont rédigé et signé ensemble une charte dans laquelle tous s’engagent à adopter un comportement favorisant la Paix.

 

A « L’Ecole du Petit Bois », la 2e école molenbeekoise, ce sont 4 classes qui ont pris part au projet avec Marie Béclard, leur prof d’EPC pour réaliser 4 émissions:

Les émissions molenbeekoises ont été réalisées avec l’aide précieuse de Thibault Coeckelberghs du GSARA dans les studios de Radio Maritime, une radio communautaire de la commune de Molenbeek.


Pour tout savoir sur chacun des projets, pour écouter toutes les émissions, rendez-vous sur le site web: www.lesondenfants.be


Merci aux profs et à leurs élèves.

Merci à Louise et Noémie,  les stagiaires de GEOMOUN pour leur aide.

Merci INFINIMENT!! à tous les partenaires SUD:

  • Sylvestre Dossa pour Carrefour Jeunesse au Bénin,  
  • Samir, Paterne et Délali pour Visions Solidaires au Togo,
  • Glousenette Joissaint et Macula Jeanmarie pour le RESEDH à Jacmel, Haïti,
  • Jean-Remy, Valéry, Edwin et Founa à la Timkatec à Port-au-Prince, Haïti.

Merci à Christian Peeters et Derek Copain de Radio Emotion et Thibault Coeckelberghs de Radio Maritime.

Merci tout spécial à Nathalie Delbar pour son aide bénévole et son oxygène.

et biensûr:

1000 mercis à la Coopération Belge au Développement et à la Fédération Wallonie-Bruxelles pour leur soutien précieux:

Catégories: Général

Commentaires