Historique

Créée en 2000 à la suite d’une expérience de terrain en Haïti, l’ASBL GEOMOUN s’est constituée dans le but de soutenir le projet TIMKATEC, maison pour les enfants des rues de Port-au-Prince offrant accueil et scolarisation primaire.

Dès 2001, la TIMKATEC a pu bénéficier du soutien de la coopération belge dans le cadre du projet identifié et développé par GEOMOUN en parfaite collaboration avec son partenaire haïtien.

Prière des enfants de la Timkatec 2

Prière des enfants de la Timkatec 2

Grâce à ce financement de la coopération au développement (DGCD) obtenu via l’ONG belge Coopération par l’Education et la Culture (CEC), GEOMOUN a contribué à relever le défi présenté par son partenaire local : créer une école de formation professionnelle, tout en poursuivant le soutien à la maison d’accueil et de scolarisation des plus jeunes.

Un terrain et une maison ont été achetés grâce à la coopération belge et au soutien important de l’ASBL UNITAS, faisant apport du co-financement nécessaire.

Avec l’appui de la coopération japonaise, les ateliers d’électricité, de plomberie, de couture, de maçonnerie et de cordonnerie ont été montés. Timkatec 2 était née !

Aujourd’hui, 600 jeunes y apprennent quotidiennement un métier.

La maison des plus jeunes poursuit son activité, accueillant chaque jour 100 enfants, dont 40 internes. Tout est mis en oeuvre pour le lien familial, qui existe encore bien souvent, puisse être préservé. Les parents peuvent rendre visite aux enfants quand ils le souhaitent et les enfants sont encouragés à rendre visite à leurs parents les week-ends ou lors des congés scolaires.

L’expertise de GEOMOUN a été officiellement reconnue par la DGCD et par le Ministre de la Coopération au Développement, GEOMOUN ayant été agréée comme ONG de développement par arrêté ministériel du 24/01/2008.

GEOMOUN a rentré un nouveau projet sur deux ans pour pérenniser son soutien à la TIMKATEC.

Passionnée par les projets d’appui aux enfants et à leurs familles, GEOMOUN a souhaité faire fructifier son agrément comme ONG en soutenant d’autres projets rencontrant sa philosophie d’action.

Le projet de renforcement familial à Bukavu, développé avec l’association locale ASEC CONGO, et co-financé par Wallonie-Bruxelles International a débuté en janvier 2010.

Désireuse de partager son expérience avec les enfants d’ici,GEOMOUN développe depuis 2010, des projets d’éducation au développement pour les enfants dans l’objectif d’aller à la rencontre des autres cultures, d’en faire l’expérience plutôt que de véhiculer des préjugés et des idées toute faites.

En 2015, GEOMOUN lance un grand plan d’actions de 2 ans pour la protection de l’enfance à Jacmel, Haïti.