Les Challenges Geomoun

Ils courent dans les rues de Barcelone pour les enfants des rues d’Haïti!

GEOMOUN continue sa mobilisation afin d’atteindre son objectif: 600 Ordres Permanents pour les enfants d’Haïti.

Pour nous y aider, Astrid et Paul s’apprêtent à relever un défi de taille: courir le Marathon de Barcelone…  sans escale! 😉

Leur défi

Objectif 600 OPDes mois de préparation et d’entrainement et surtout près de 4 heures d’effort intense pour boucler les 42,195 km du marathon de Barcelone le 12 mars prochain.

Mais au delà de ce défi sportif, Astrid et Paul veulent aider GEOMOUN à atteindre l’objectif de 600 ordres permanents pour soutenir des enfants vulnérables en Haïti.

Il y a les enfants de la Timkatec à Port-au-Prince bien entendu, mais aussi ceux des communautés de Jacmel, dans le Sud-est du pays. Et bientôt les enfants migrants venus de la frontière Dominicaine avec leurs familles d’origine haïtienne, aujourd’hui apatrides car expulsés de République Dominicaine.

Soutenez nos superhéros!

Pour encourager nos marathoniens et surtout soutenir GEOMOUN et les enfants d’Haïti sur le long terme, n’attendez plus et faites un ordre permanent sur le compte BE46 0682 2760 1736 / Bic GKCCBEBB.
Attestation fiscale à partir de 40€ de don annuel.

 Je fais un ordre permanent

Vous préférez faire un don unique?

Rien de plus simple:
Versez votre don sur le compte de l’ASBL GEOMOUN :
BE46-0682-2760-1736
BIC : GKCCBEBB (Banque Belfius)
Communication: DON MARATHON

N’oubliez pas que vous bénéficiez de la déduction fiscale à partir de 40 euros de don par an.

 

Pourquoi vont-ils courir le marathon de Barcelone?

Astrid Grosjean

« Cela fait maintenant 15 ans que je suis dans l’AG de GEOMOUN. J’ai déjà participé à plusieurs concerts des Voix de GEOMOUN ou encore des ventes de vins au profit de l’ONG. Je sais que c’est une association qui se donne à 100% pour ses projets et les résultats sont concrets. Cette fois, j’avais envie de me dépasser pour les aider. Ce sera mon 2e marathon et donc je sais que je vais en baver. Mais l’effort en vaut la peine puisque c’est pour aider les enfants d’Haïti. Je penserai à eux quand je courrai dans les rues de Barcelone. »


Paul Dubois

« Quand je travaillais en coopération à Port-au-Prince, j’ai pu mesurer à quel point le besoin est criant de soutenir les structures locales qui agissent pour les enfants des rues d’Haïti, surtout après les tremblements de terres et les ouragans dévastateurs successifs. Cela fait plusieurs années que je suis les activités de Geomoun et j’ai pu apprécier la pertinence de leur action, et le sérieux de leurs partenaires locaux.  Si je m’engage dans ce projet avec Geomoun aujourd’hui, c’est parce j’ai la certitude que tout l’argent récolté ici, parviendra à ceux qui en ont besoin là-bas.

Enfin, j’espère secrètement que votre soutien, vos dons ou vos ordres permanents apporteront une dimension supplémentaire à la performance, et me donneront des ailes pour rejoindre l’arrivée plus rapidement. Plus l’escarcelle sera chargée, plus mes pas seront légers! »