Protection de l’Enfance à Jacmel

Le projet vise à la mise en place d’un cadre de concertation permettant de coordonner la protection de l’enfant entre l’Etat et les organisations de la société civile.

L’équipe haïtienne, constituée en 2014, démarre le plan d’actions de 2 ans avec les objectifs suivants:lequipe

– un appui direct à 400 enfants en situation de rue, 50 jeunes filles mères et 25 mineurs incarcérés à la prison de Jacmel. L’appui porte sur encourager leur scolarisation, renforcer des espaces de loisirs pour faciliter leur épanouissement, favoriser leur retour vers la famille biologique ou leur prise en charge par une famille d’accueil, les soins de santé, la formation professionnelle pour les jeunes,…. En outre pour les mineurs en prison, un appui juridique est développé pour assurer leur défense dans les meilleures conditions.

– Le renforcement du système de protection de l’enfant par la mise en place de 13 communautés protectrices travaillant en étroite collaboration avec les institutions de l’Etat. Ces communautés développeront chacune leur planification pour une meilleure protection des enfants en leur sein (éducation non violente à l’école et à la maison, réponse psycho-médico-sociale, appui à la scolarisation, appui aux activités génératrices de revenus, recherche de famille d’accueil pour les mineurs en danger).

 

Des enfants jouant dans un centre de loisir appuyé par le projet.    

enft-jeux

tsr-avec-edsr

 

 

 

 

 

 

Travailleuse sociale avec un enfant des rues.


 

Ce projet est financé par nos bailleurs: DGD et de WBI.

DG D

wbi-new-logo

 

 

 


 

Avec le soutien précieux et amical du club ROTARY de Genval.

Logo ROTARY