6 enfants libérés de prison à Jacmel

| 27/07/2015 | 2 Commentaires

Dans le cadre du projet de Protection de l’Enfance mené par GEOMOUN dans le Sud-Est haïtien,   6 enfants viennent d’être libérés de prison. Une première victoire pour les formidables travailleurs sociaux du CAEPE.

RemusIls s’appellent Nosilien, Gilbert, Ernst, Wilkens, Mario Sylva et Wendy. Ils ont entre 14 et 18 ans et ils étaient incarcérés depuis plusieurs mois à la prison de Jacmel pour avoir contrevenu à la loi. Aujourd’hui, ces 6 enfants ont été libérés et ont pu retrouver leur famille grâce à Remus, travailleur social du CAEPE. Quelles ont été les démarches suivies pour aboutir à ces libérations?

Retrouver les familles biologiques des enfants

Ce sont les enfants eux-mêmes qui ont remis au travailleur social (TS) les numéros de téléphone de leurs parents ou d’une personne de contact dans la zone. A partir de cela, le TS a passé des appels et aussi fait des déplacements (dans les communes de Cayes-Jacmel et de Marigot) pour retrouver ces parents. Il a planifié le déplacement de ces parents pour une rencontre avec le commissaire du gouvernement et l’IBESR le 03 Juillet 2015. Chaque parent a eu l’opportunité de recevoir l’ordre de libération de son enfant et a pu repartir avec son enfant.

Réinsérer les enfants dans leur famille et dans la société

Remus et les officiers de projet restent en contact chaque semaine avec ces parents et planifient avec eux le suivi de réinsertion (support scolaire, activités génératrices de revenus, kits d’hygiène et vêtement).

Quatre jours de retraite sont prévus les enfants et pour le dernier jour, une rencontre est aussi prévue avec les parents et le psychologue.

Après les activités de psychothérapie individuelle et de groupe, beaucoup d’autres activités seront proposées telles que des séances d’éducation civique avec le moniteur alpha, l’apprentissage de préparation savon liquide et de clore etc…

Ils restent 8 enfants toujours emprisonnés

Huit enfants sont toujours incarcérés à la prison de Jacmel. Certains depuis près de deux ans. Leur dossier est en train d’être traité au niveau du parquet (commissaire pour enfant) et du cabinet d’instruction (Juge pour enfant). Un travail de longue haleine dont nous espérons vous communiquer l’issue positive sous peu.

Commentaires

  1. Remus Lauture dit :

    Je suis content de lire ce formidable article. Mais permettez moi aussi de vous remercier du fait vous avez fait choix de moi de travailler dans le projet protection de l’enfant parmi tant de postulants a ce poste comme travailleur social de Rue (TSR) et d’avoir m’attache aux enfants en conflit avec la loi.

    Je me promets de travailler avec plus de rigueur afin que les droits de la liberté des enfants soient respectés en Haiti en particulier ceux qui vivent a Jacmel.

    En guise de conclusion . Trois autres enfants ont été libérés le vendredi 21 Aout 2015: Erold, Salf et Looovensky.

    Une felicitation tres distinguée au parquet de Jacmel en l’occurrence de Me. Antoine Jean Fehaud (un juriste integre, desinteressé) commissaire de gouvernement pres le Tribunal premiere Instance de Jacmel pour sa bonne comprehension judiciaire au regard des droits de la personne humaine dont les enfants en particulier.

    Felicitation Geomoun .

    Me. Rémus LAUTURE

  2. Claudine Francois dit :

    C’est formidable de voir comment on fait de grands progres dans le projet protection de l’enfance. Merci pour cet article.

Commentaires